Fédération Départementale des Chasseurs

+1-888-123-1234 info@company.com

Menu
Assemblée Générale 2019

Assemblée Générale 2019

Par Dans Non classé Le 31 mai 2019


L’Assemblée Générale annuelle de la FDC 52 s’est déroulée le samedi 27 avril à Nogent. De nombreux sujets y ont été abordés permettant à tous les adhérents présents de repartir avec un état des lieux complet et une diversité d’informations sur la chasse en Haute-Marne.

Le Président Thomas Corvasce a accueilli les participants puis a évoqué la richesse de l’exercice passé et tous les points d’actualité. Il a souhaité interpeller l’ONF sur les objectifs de densité de grand gibier affichés figurant sur les contrats cynégétiques élaborés pour les locations de forêts domaniales. Par ailleurs, il a rappelé les bienfaits de la réforme de la chasse en cours d’examen par les sénateurs et les députés mais avec le risque de retarder pour cette année la délivrance de la validation du permis de chasser.

La présence dans l’assemblée d’Hervé Parmentier, directeur du GIP a permis de saluer l’implication de la FDC 52 et notamment de Patrick Lhuillier en charge de ce dossier depuis près de 10 ans.
Reste un point de vigilance concernant les règles pour organiser les prélèvements de grands gibiers au sein de la Réserve Intégrale qui ne seront connus qu’après la création du Parc National  prévue en novembre 2019.

Deux inquiétudes persistent, l’une concernant la baisse du nombre de chasseurs dans le département qui nécessitera d’adapter dans l’avenir, la voilure de la FDC aux moyens dont elle disposera.
La seconde, c’est le spectre de la Peste Porcine Africaine pour laquelle on risque de payer au prix fort les lacunes des autorités belges dans la lutte contre la propagation de cette maladie.

LA PARTIE STATUTAIRE
Le compte-rendu de l’AG 2018 a été lu par le secrétaire Hervé Lavenarde puis approuvé par la salle. Pascal Ménétrier, trésorier adjoint, a présenté le bilan financier de l’exercice 2017/2018.

Les rapports du commissaire aux comptes ont été approuvés à l’unanimité ainsi que les comptes de l’exercice 2017/2018, l’affectation des résultats et le transfert des réserves correspondantes.
Une résolution supplémentaire découlant de la réforme si elle est votée au Parlement, prévoyant la possibilité de mettre en oeuvre une consultation électronique des adhérents, si l’organisation d’une Assemblée Générale Extraordinaire est nécessaire, a été validée.
Les propositions de date d’ouverture et de fermeture exposées par Hervé Lavenarde ont été votées. Les tarifs concernant les timbres, l’adhésion territoire, le contrat de services et les bracelets sanglier et cervidés restent inchangés par rapport à 2018.

 

Le Président a ensuite présenté les 2 propositions soumises au vote pour calculer le montant de la contribution dégâts par zone. Sans surprise, c’est la 1ère proposition intégrant l’utilisation de 100000 € de la réserve et une aide aux zones à faibles prélèvements et à forts dégâts qui a été retenue (1 385 voix pour, 320 voix contre et 10 voix nulles).

Patrick Lhuillier a balayé toutes les actions qui ont été mises en oeuvre en 2018 : le cinématir, l’achat d’une fréquence radio, l’assurance pour les chiens, les partenaires commerciaux, la conférence sur le sanglier, le permis à 1 €, l’expo d’Auberive, la Fête de la Chasse à Châteauvillain et le Club Nature animé par François Moisson et son équipe de bénévoles que Patrick Lhuillier a d’ailleurs vivement remerciés.

Marc Chavey, très sensible aux enjeux environnementaux, a rappelé aux chasseurs la nécessité d’être nous aussi de véritables militants actifs pour sauver la planète.

Sylvain Mussy, au titre de l’ADCGG, a lui aussi dénoncé l’attitude de l’ONF qui a réussi à faire monter les prix de location des Forêts Domaniales dans un contexte pourtant de grande morosité. Il a par ailleurs rappelé différents rendez-vous en 2019 avec le Brevet Grand Gibier, deux formations sur l’instruction au tir de chasse (5 mai et 9 juin) et le Challenge Hervé Thomas (7 et 8 septembre).
Jean Masson a fait une intervention remarquée concernant la vénerie (sous terre et sur terre) qui bénéficie d’une dynamique soutenue mais souffre d’attaques multiples favorisées par un mode de
consultation électronique sans aucune forme de régulation.

LES INTERVENTIONS DES INVITÉS :
Charles Guéné, Sénateur, a rappelé la complexité de la navette parlementaire et les acquis de la réforme de la chasse.

André Hopfner Directeur départemental de l’ONF s’est satisfait des résultats des locations et s’est expliqué sur la nécessité d’enlever les clôtures en forêt domaniale, liée à la réglementation sur les produits phytosanitaires.

Nicolas Lacroix, Président du Conseil Départemental a rappelé sa volonté de conduire autrement les remembrements, de soutenir les actions menées par la FDC pour conforter la biodiversité. Il s’est également interrogé sur les formes nouvelles d’exploitation de la forêt.

Jean-Pierre Graule, représentant Mme la Préfète, a rappelé les sujets qui mobilisent l’Administration : les tirs de nuit, l’équilibre agro-sylvo-cynégétique, le spectre de la PPA…

Deux médailles pour remercier les chasseurs fidèles, M. Jean-François Claudel de Marcilly et Yves Bresson de Prangey. Leur implication dans la chasse hautmarnaise a toujours été active depuis de très longues années.


Concernant l’auteur

Technique

Les commentaires sont fermés ici.